Podcast 3 : la forêt de la Londe-Rouvray avec Nordic Pat

Nordic Pat sur son parcours préféré ©DR
Nordic Pat sur son parcours préféré ©DR
Pour ce troisième podcast «Vagabondage nordique» David Deguelle de Nordic Walking Adventure est parti à la rencontre de Nordic Pat, un passionné de marche nordique basé en Normandie près de Rouen et auteur du blog éponyme. Ce dernier nous amène à la découverte de la forêt de la Londe-Rouvray à partir d'Orival dans les boucles de la Seine normande. Retranscription écrite de ce parcours sensoriel en 5 D avec en plus des photos commentées.

MON SPOT PRÉFÉRÉ

Lieu : Forêt de la Londe-Rouvray. Dans les boucles de la Seine normande au départ d’Orival (76500, Seine-Maritime, Normandie) au sud-ouest de Rouen.
Parcours : 24km avec un dénivelé positif de 850m. Parcours le plus long que je préfère : il a été un des parcours proposés lors de la première édition de la Viking NordicWalk & Trail que j’ai contribué à organiser en mai dernier (voir article Viking Nordic Walk & Trail : pari gagné !).  On découvre notamment le sentier des troglodytes avec de superbes panoramas sur la Seine. Ressenti : diversité de la forêt avec de nombreuses essences d’arbres et beaucoup d’animaux sans oublier les mares pour lesquelles j’ai un petit faible 🙂

MON PARCOURS EN 5D

Voir ?️

On a le plaisir de marcher en forêt avec de belles allées ou des singles plus techniques. En s’enfonçant dans la forêt, on apprécie la diversité de ses essences : feuillus (hêtres, charmes, chênes, bouleaux), résineux et quelques “arbres remarquables”. Personnellement j’ai un petit faible pour les nombreuses mares dans les sous-bois et leurs habitants. Évidemment, impossible d’effectuer une sortie sans rencontrer certains des hôtes de la forêt : biches et chevreuils, écureuils, sangliers, marcassins et bien sûr des oiseaux de tous plumages et ramages.

Le point d’orgue est le sentier des troglodytes sur les Roches d’Orival. Il longe les falaises du plateau calcaire avec de superbes panoramas sur la Seine, 120 mètres plus bas. Il offre à qui ose s’y aventurer de nombreux points remarquables : d’anciennes habitations troglodytes et quelques grottes, les ruines du château de la Roche Fouet et son belvédère sur la Seine, les vestiges d’un oppidum (site fortifié du 2ème siècle avant JC), une prairie classée Natura 2000 d’une richesse botanique exceptionnelle, avec notamment diverses espèces d’orchidées sauvages.

Ecouter ?

De jour, j’entends sur ce parcours le bruit de mes bâtons et aussi celui de mon souffle. Il y a également deux lignes de chemin de fer (dont une désaffectée) qui traversent les collines et vallons de la forêt grâce à une succession de tunnels et viaducs, dont ceux des “7 piles” et des “17 piles”. Des ouvrages d’art impressionnants, support aussi d’œuvres originales de street art , comme le panda sur l’une d’elle, ou cette bouche grande ouverte à l’entrée d’un tunnel. On entend le klaxon du train qui avertit de son passage et qui disparait aussi vite qu’il est apparu… Il y a aussi la nuit des sensations décuplées avec des bruissements d’ailes (une fois un énorme volatile est passé au dessus de moi), le hou hou d’un hibou qui m’accompagne souvent.

J’en profite pour faire une allusion cinématographique : une scène du film The Train de John Frankenheimer (1964) avec Burt Lancaster, Jeanne Moreau et Michel Simon se déroule sur ce parcours. Le train attaqué par l’avion va se réfugier dans le tunnel de la Maredotte. Les vues aériennes font découvrir notre belle forêt et ses viaducs caractéristiques en noir et blanc.

Sentir ?

Il y a beaucoup d’odeurs dans la forêt qui sont différentes en fonction des saisons : en automne ou après la pluie, on sent l’odeur des feuilles mouillées, des arbres, et de l’humus… Au printemps, il y a l’odeur des mûres, en été c’est plutôt l’herbe coupée ou le foin. J’ai aussi un souvenir fort d’une odeur de bois coupé avec des deux côtés du chemin une véritable “haie d’honneur boisée” (voir l’article de mon blog “Marcher dans tous les sens”). On sent également l’odeur des plantes rases et des fougères et selon la saison des fleurs comme les jacinthes sauvages et l’ail des ours qui apportent leur touche de couleurs et d’effluves.

Goûter ?

Sucré ou salé ? Pour moi, il y a les deux : le sucré pour le plaisir de marcher sur un parcours sympa et le salé lorsqu’on attaque du dénivelé et que l’on commence à transpirer. De nuit, il m’est arrivé de gober un papillon blanc, attiré par le faisceau de ma frontale. Hé bien non, il n’avait aucun goût !

Toucher ✋

Le sol peut être très différent selon la partie du parcours où l’on se trouve et c’est cette grande variété que j’apprécie. Il y a les belles allées larges où l’on peut s’appliquer à travailler la technique. Il y a aussi des singles ou des sentiers avec des cailloux où l’on doit varier les appuis. Et puis il y a aussi de belles montées avec de beaux dénivelés et le cardio qui grimpe ! En Normandie on sort sous la pluie sans problèmes et l’on n’a pas peur du sol gras et boueux avec un bon nettoyage des chaussures prévu après.

Pour écouter le podcast, cliquez ici 😕
Vagabondage Nordique avec Nordic Pat – Episode 3

 

BIO

©Normandie-course-à pied

Nordic Pat. Patrice Davion, plus connu sous son pseudo de “Nordic Pat” est le créateur il y a trois ans du blog éponyme destiné à tous les passionnés de marche nordique.

Cet ancien coureur à pied est venu à la marche nordique en 2018, par défaut, suite à de nombreuses blessures.  Il a ensuite poursuivi par passion, explique -t-il sur son blog, qui propose notamment au travers de sa rubrique “S’entraîner” des tutos audios et des tempos audio.

Installé à Freneuse, un petit village situé sur les bords de Seine près d’Elbeuf-sur-Seine au milieu des forêts, Patrice est devenu un véritable “accro” et “mordu” de marche nordique qu’il pratique en solo ou au sein de son club Core Athlétisme. Amoureux de sa Normandie et des tableaux de Claude Monet aux multiples touches de couleur, vous pouvez le contacter si vous souhaitez avoir des renseignements sur des parcours de marche nordique dans cette région.
Contact : nordicpat@gmail.com, Compte Facebook et Messenger  : Nordic Pat

SON MANTRA : «Vivre intensément chaque moment, en marche nordique aussi».

Voir son blog : Blog de Nordic Pat

Isabelle Verdier
Isabelle Verdier

Journaliste, fondatrice du site Pratique Marche Nordique

Isabelle Verdier

Journaliste, fondatrice du site Pratique Marche Nordique

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Abonnez-vous à la Nordic News

Une fois par mois, recevez l’essentiel de l’actu de la communauté marche nordique. Abonnez-vous c’est gratuit !

Plus d'articles

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Promo noël

10€ de réduction sur la formule d’abonnement
Mega Nordic Fan avec le code PROMO10

Profitez de nombreux avantages 
dont l’accès à 10 Master Class de qualité !

Offre uniquement disponible jusqu’au 26 décembre 2023 à minuit