Championnats de France 2024 : Tom Wermuth et Leslie Lejeune s’imposent

Tom Wermuth et Leslie Lejeune, champions de France 2024 ©Alanis Duc /FFA
Tom Wermuth et Leslie Lejeune, champions de France 2024 ©Alanis Duc /FFA
Associés pour la première fois au sein du « Festi-marche », les championnats de France de marche nordique et de marche athlétique qui se sont déroulés le week-end du 16 mars à Fontenay-le-Comte (Vendée) ont tenu toutes leurs promesses. En marche nordique Tom Wermuth s’est imposé une deuxième fois en survolant l’épreuve tandis que Leslie Lejeune a bataillé ferme pour remporter la médaille d’or.

L’association réussie marche nordique/athlétique

Voulue en plus haut lieu par les instances dirigeantes de la FFA, dont son président André Giraud (qui était présent tout au long du week-end), l’association des épreuves de marche nordique et de marche athlétique a permis à chacun de découvrir l’univers de l’autre. Pourtant au départ, les réticences étaient nombreuses en raison des grandes différences entre les deux disciplines (voir notre article : Marche nordique vs marche athlétique : quelles différences). Le lieu choisi, la Plaine des Sports André Forens à Fontenay-le-Comte, était idéal pour mêler les deux disciplines avec un circuit de 1km sur bitume pour les épreuves de marche athlétique le dimanche et de 3,3 km pour les championnats de France de marche nordique le samedi (au total 13,2 km).

Les marcheurs athlétiques qui étaient présents le samedi, jour des épreuves de marche nordique, ont pu découvrir l’aspect sportif et populaire de cette discipline avec des compétiteurs en nombre (près de 400) et apprécier un public nombreux et enthousiaste qui a mis de l’ambiance. De leur côté, les marcheurs nordiques restés le dimanche ont également découvert le monde exigeant des marcheurs athlétiques avec des athlètes jeunes et de haut niveau visant des records internationaux. Des records de France ont été battus (Caroline Osmont sur le 35 km) tandis que les favoris pour le 20km ont gagné (Pauline Stey et Gabriel Bordier). Voir  l’article de la FFA avec tous les résultats : Festi’Marche : une édition historique à Fontenay-le-Comte). Et Leslie Lejeune, nouvelle championne de France de marche nordique en a même profité pour prendre la pose avec les champions (nes) de France de marche athlétique.

Les Nordiques en nombre

Face aux marcheurs athlétiques (environ 70), les marcheurs nordiques étaient en nombre le samedi (38 participants pour la marche open de 6,8 km le matin et 395 participants pour les Championnats de France dont 152 femmes et 243 hommes). Au total 393 classés suite à deux abandons de féminines, dont un pour un AVC traité à temps. Un nombre impressionnant de compétiteurs et compétitrices dû à l’absence de qualification par niveau qui devrait s’imposer pour ce type d’épreuve. Avec aussi toujours le même problème qui en découle pour les départs : des bousculades et des chutes. Et ce même si la ligne de départ est large.

Aux commandes d’une équipe de 15 juges, Jean-Pierre Lutz, chef juge, assisté de Bernard Baudouin, désigné par la Ligue FFA des pays de Loire. Un parcours exigeant pour beaucoup avec un terrain roulant et technique (herbe et trous) nécessitant de nombreuses relances. Au total 135 pénalités ont été attribuées (54 chez les femmes et 81 chez les hommes), essentiellement pour défaut de poussée, soit un peu plus qu’à La Chapelle-sur-Erdre et beaucoup moins qu’à Chamarande (voir article Championnats de France 2023 : un double record). Mais les pénalités qui ont le plus fait parler d’elles sont celles de 2 minutes pour pas de course ajoutées suite au visionnage des vidéos de départ : deux chez les hommes (Christophe et Lenny Rey de NWA Côte Bleue) et deux chez les femmes (Leslie Lejeune et Christiane Salvi). Elles ont changé le cours de l’épreuve.

Leslie Lejeune sur le fil

Départ à 13h chez les femmes. Le suspens a été à son comble tout au long de la course entre les trois premières de la course qui se sont tout de suite détachées : Leslie Lejeune (NWA Côte Bleue), Christiane Salvi (Pays de Colmar Athlétisme) et Elodie Besnier Kerven (Stade Rennais Athlétisme). Partie comme une fusée au départ, Leslie Lejeune a été suivie de près par Christiane Salvi. Toutes les deux écoperont de deux minutes de pénalité pour pas de course suite au visionnage de la vidéo du départ ». « J’ai eu très vite 12 secondes d’avance que j’ai maintenues au premier tour, explique Leslie. Christiane m’a ensuite rattrapée au 2ème tour où on était au coude à coude jusqu’au début du troisième tour. J’ai à nouveau pris de l’avance sur elle et au quatrième tour quand j’ai appris par le chef juge que j’avais une pénalité de 2 minutes pour pas de course au départ, j’ai mis le turbo ! ».

Encouragée par son coéquipier David Delafenestre, Leslie a alors creusé l’écart avec Christiane (près d’1 minute). Mais elle ne savait pas si cela allait être suffisant pour battre Elodie Besnier-Kerven, en troisième position, mais sans pénalité. Ce sera finalement le cas avec seulement 8 petites secondes d’avance. Leslie finit l’épreuve en 1h 20min 10sec devant Elodie Besnier Kerven (1h 20min 18 sec) et Christiane Salvi (1h 21min). C’est l’explosion de joie pour elle et pour toute son équipe ! On retrouve ensuite derrière ce trio Angélique Doms (Team Guidetti Nordic Performance), Emmanuelle Defaut (Pays de Colmar Athlétisme), Sandrine Talbotier (La Marche Nordique Castries), Marie-Agnès Briand (Stade Rennais Athlétisme), Linda Grau-Viel (Athletic Club 30), Nathalie Koch (Sundgau Oxygene) et Delphine Pèse (Troyes Omnisports).

Voir tous les résultats  Championnats de marche nordique 2034

Tom Wermuth l’ovni

Départ à 15h chez les hommes. Le scénario sera moins disputé pour la première place avec dès le départ le champion de France 2023 Tom Wermuth (Sundgau Oxygène) qui prend le large. « J’ai voulu creuser l’écart très rapidement, explique-t-il. Après le 1er virage cela était fait et au bout de 300 m j’ai su que j’allais gagner ». Tom effectue le premier tour à 12km/h de moyenne, puis redescend en rythme pour passer à sa vitesse de croisière (10km/h de moyenne !). Au total, la moyenne de Tom a été de 10,4 km/h, un chrono exceptionnel ! Il boucle le circuit en 1h 11min 07sec avec derrière lui son premier poursuivant, David Delafenestre (NWA Côte Bleue) à plus de 4 min et Philippe Weber (Pays de Colmar Athlétisme) à 5 minutes.

C’est au troisième tour que David Delafenestre a compris qu’il ne pourrait pas rattraper Tom Wermuth. Il s’attache alors à conserver son allure et à marcher propre pour garder sa deuxième place. Philippe Weber se bat pour sa part pour assurer la troisième place. Après ce trio de tête, on retrouve dans le top 10 respectivement : Nicolas Roussel (PCA), resté longtemps aux avant-postes, Xavier Gélin (Athletic Club Latitude 30), Jean-François Louis (Haute Bretagne Athlétisme), Sébastien Dos Santos (Team Guidetti Nordic Performance), David Presselin (Athletic Club du pays d’Ancenis), Alain Boulanger (Stade Rennais Athlétisme) et Christophe Rey (Nordic Walking Attitude).

Voir tous les résultats Championnats Marche nordique 2024 .

L’équipe PCA championne de France

Enfin c’est l’équipe Pays de Colmar Athlétisme (PCA) qui devient championne de France et détrône la Team Guidetti Nordic Performance, victime des contreperformances d’Alan Dos Santos Doms (22ème au scratch) et de Florie Clément (95ème au scratch). L’équipe NWA Côte Bleue arrive en deuxième position suivie par le Stade Rennais Athlétisme. “Ces trophées par équipe nous encouragent et nous portent pour aller plus haut l’année prochaine”, souligne Sandrine Barnich, responsable de l’équipe NWA Côte Bleue.

Au-delà de ces résultats, il y avait cette année une ambiance festive que tous les marcheurs présents ont apprécié avec une organisation menée de main de maître par le club organisateur, le Sport athlétique fontenaisien (SAF) et 270 bénévoles présents sur le terrain. La marche nordique a bénéficié de toute l’aura de la marche athlétique avec la présence d’Athlé TV le dimanche. Le fait d’avoir des speakers qui commentaient en direct les courses a aussi été un véritable plus. Beaucoup espèrent que l’expérience du Festi-marche sera renouvelée l’an prochain. Il reste à trouver un club et un lieu adéquat pour proposer les deux disciplines. Et vous qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à poster votre commentaire en bas de cet article !

Isabelle Verdier
Isabelle Verdier

Journaliste, fondatrice du site Pratique Marche Nordique

Isabelle Verdier

Journaliste, fondatrice du site Pratique Marche Nordique

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Abonnez-vous à la Nordic News

Une fois par mois, recevez l’essentiel de l’actu de la communauté marche nordique. Abonnez-vous c’est gratuit !

Plus d'articles

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Promo noël

10€ de réduction sur la formule d’abonnement
Mega Nordic Fan avec le code PROMO10

Profitez de nombreux avantages 
dont l’accès à 10 Master Class de qualité !

Offre uniquement disponible jusqu’au 26 décembre 2023 à minuit