Philippe Weber, qui êtes-vous ?

J’ai 50 ans, j’habite Houssen à côté de Colmar et j’exerce le métier de serveur dans un restaurant en Suisse. Depuis tout petit, je pratique dans mon club, le CSL Neuf-Brisach Athlétisme, la course à pied en compétition. J’ai été champion d’Alsace de cross, et actuellement je cours un marathon en 2h35 et le semi-marathon en 1h15. Je pratique aussi la marche athlétique et j’ai découvert la marche nordique il y a quatre ans lorsque mon club a décidé de créer une section consacrée à ce sport. J’ai suivi un stage de coach, puis je me suis mis à la compétition et j’ai gagné ma première course à Chamarande en 2018 (Nordique Essonnienne).

Quel est votre palmarès en marche nordique ?

J’ai gagné en 2019 de nombreuses courses faisant partie du Marche Nordique Tour (courses homologuées par la FFA –Fédération française d’athlétisme) : la Nordique Avonnaise, l’Euro-Nordic Walk Vercors, le Trail des 2 Salines. Je suis arrivé deuxième en octobre 2019 des Championnats de France devant Julien Auviste et j’ai gagné une manche de la Coupe d’Europe à Perpignan. L’année 2020 a été une année blanche en raison du Covid et il est toujours difficile pour les compétiteurs de se motiver sans épreuve.

Je continue malgré tout à m’entraîner 5 fois par semaine et nous avons participé avec les compétiteurs de mon club à l’Avonnaise connectée en mars dernier où je suis arrivé premier (voir résultats). Nous avons marché sur un circuit de deux km (tour des remparts de Neuf-Brisach) avec d’autres membres du club qui ont réalisé de belles performances également.

Qu’est-ce que vous apporte la compétition ?

La compétition c’est de l’adrénaline ! J’aime me retrouver sur un circuit pour faire des boucles et être encouragé par mes supporters (ma femme est ma première supportrice). Au sein de mon club, qui fait partie du PCA Pays de Colmar Athlétisme, sur 40 marcheurs, une quinzaine sont des compétiteurs. Il y a une réelle dynamique dans notre club avec un esprit de convivialité et de bonne ambiance ! Nous essayons d’attirer plus de femmes vers la compétition car les nouveaux règlements prévoient impérativement des équipes mixtes 2 femmes/2 hommes. J’en profite pour lancer un appel à toutes les candidates !

Les épreuves de marche nordique sont encore très récentes et ce sport va évoluer. Il me semble nécessaire de fixer des règles simples pour attirer plus de jeunes vers la compétition. Il faudrait également harmoniser les règles au niveau international car celles-ci sont très différentes selon les pays.

Quelles sont vos perspectives pour 2021 ?

Pour 2021, nous attendons que l’horizon se dégage et pour l’instant j’ai du mal à me projeter sur les Championnats de France qui ont été reportés au 28 août dans le cadre de la manifestation Euro-Nordic Walkin Vercors (voir notre article) . L’annulation en 2020 au dernier moment (le jeudi pour le samedi) des Championnats de France qui devaient se tenir à Chamarande en octobre a été un coup dur au moral et je préfère attendre un peu et voir l’évolution de la situation sanitaire d’ici juin pour m’impliquer sur cette épreuve. Je me suis mis également depuis un an au tennis, c’est une manière de continuer le sport dans un esprit de jeu.

Et vous, faites-vous de la compétition en marche nordique ou avez-vous envie d’essayer ?  N’hésitez pas à poser vos questions et à faire des commentaires en bas de cet article !

 

 

Retour aux actus