Compétition Marche nordique : un règlement simplifié à l’étude

Les modifications du reglement FFA
Les modifications du règlement FFA ©Erwan Pellerin
Une version simplifiée du règlement FFA (Fédération française d’athlétisme) de Marche Nordique Compétition va être testée sur deux épreuves non labellisées : la Roazhon à Rennes le 24 septembre et La Capétienne le 13 novembre à Senlis. Focus sur les principaux changements proposés.

Des changements testés sur deux épreuves

Comme le précise Jean-Pierre Lutz, membre du groupe de la Commission nationale de marche athlétique et nordique compétition (CNM), « il s’agit de tester des changements proposés par un groupe de réflexion élargi (une trentaine de personnes) constitué de compétiteurs, d’organisateurs, et de juges de diverses régions ». Les propositions de ce groupe, qui s’est réuni en visioconférence quatre fois entre mai et juillet, seront testées lors de deux compétitions « non officielles » (non inscrites dans le Marche Nordique Tour) :
– le 24 septembre à Rennes (voir Roazhon Marche Nordique),
– le 13 novembre à Senlis (voir La Capétienne).

Pictogramme des fautes de poussée
Pictogramme des fautes de poussée ©Erwan Pellerin

La CNM analysera les observations et proposera une mouture du nouveau règlement au bureau fédéral pour validation éventuelle. Celui-ci comportera peut-être d’autres modifications ou ajouts, précise Jean-Pierre Lutz. Ce dernier est missionné sur ces deux évènements afin de former les officiels et d’observer l’application du règlement modifié. Il sera aussi l’auditeur de la MNC du 13 novembre à Senlis car, celle-ci devrait rentrer dans le calendrier du MNT 2023. « Notre volonté est de rendre plus simple la transmission de la pénalité par le juge », explique -t-il.

Des pictogrammes pour deux familles de fautes

Pour rendre plus lisibles les fautes, des pictogrammes ont été élaborés par Erwan Pellerin, compétiteur du club Stade Rennais Athlétisme qui fait partie avec Leslie Lejeune, vice-championne de France 2021 et troisième en 2022, de la jeune garde souhaitant faire évoluer le règlement FFA. Il est ainsi prévu, en cas de fautes, que le juge présente le carton jaune comportant le pictogramme correspondant à la famille de pénalité :

Famille fautes de poussée : 3 cas: mauvaise zone de planté du bâton, manque de poussée avant ou arrière. La main et le coude du bras d’attaque doivent passer devant le buste puis derrière la fesse en fin de poussée (amplitude du geste). La pointe du bâton d’attaque doit piquer dans la zone située entre les deux pieds;
Famille fautes d’alignement : 5 cas : abaissement du centre de gravité, manque d’alignement, oscillation des épaules, pas glissé ou marche athlétique;
Carton rouge avec exclusion: attribué par le juge-arbitre seulement au marcheur ayant eu un comportement anti-sportif ou faisant le pas de course caractérisé. Un athlète pourra être informé de sa disqualification après l’arrivée s’il n’a pas été possible de lui signifier durant l’épreuve.

Pictogramme avec les fautes
Pictogramme avec les fautes ©FFA

Les organisateurs devront afficher l’ensemble de la bonne gestuelle et des pénalités lors du retrait du dossard. Les pictogrammes seront également affichés sur la ligne de départ et sur le parcours. Pour voir le règlement en entier avec les modifications proposées, consultez la page Facebook FFA Marche Nordique Compétition.

Fin de la boucle de pénalité et vidéo de départ

Le changement le plus important proposé concerne la boucle de pénalité. Beaucoup critiquée en raison de la lourdeur de sa mise en place, celle-ci est supprimée dans la nouvelle mouture du règlement. A la place, le marcheur pénalisé sera arrêté par le juge. Le juge annoncera verbalement le numéro de dossard ainsi que la faute commise tout en présentant le carton jaune devant l’athlète. Le carton jaune représentera la pénalité sous forme de pictogramme. Le marcheur pénalisé devra s’arrêter instantanément à l’annonce de sa pénalité par le juge. Une fois la pénalité notifiée, le juge marquera d’une croix la pénalité sur le dossard. En cas de refus d’arrêt, le marcheur sera disqualifié.

Vidéo de Leslie Lejeune recensant toutes les fautes

A la 4ème pénalité, le marcheur aura un carton rouge par le chef juge ; il sera disqualifié, devra remettre son dossard à un juge et quitter le circuit. Autre changement proposé : une vidéo du départ pourra être également enregistrée. En cas de suspicion, le chef juge analysera l’enregistrement vidéo du départ et pourra pénaliser ultérieurement le ou les marcheurs n’ayant pas respecté le règlement. On note également un assouplissement pour le ravitaillement des MNC Nature : le lever des deux bâtons sera toléré lors de la prise du ravitaillement du marcheur (Camelbak/Bidon).

Et vous, que pensez-vous de ces propositions de changements ? N’hésitez pas à écrire votre commentaire en bas de cet article !

Isabelle Verdier

Journaliste, fondatrice du site Pratique Marche Nordique

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Plus d'articles

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x