De 117 kg à 77 kg

En surpoids depuis qu’il est enfant, Laurent Lebaron (49 ans) a fait de nombreux régimes, mais qui n’étaient jamais accompagnés par un programme sportif. Son poids est monté jusqu’à 130 kg. Lorsque son médecin traitant lui annonce en octobre 2019 que, suite à son hyper-tension (18-11), il va devoir prendre des médicaments à vie, Laurent décide d’enfiler ses baskets.

Il pèse alors 117 kg. Il commence par marcher chaque jour pendant une heure au rythme de 4km/h, puis se met à la marche sportive et augmente son rythme. En janvier 2020, il décide de passer à la marche nordique et apprend en autodidacte en consultant des vidéos sur internet. Très vite, il ressent les bienfaits de la marche nordique : non seulement il perd du poids (1kg par semaine), mais il dort mieux et sa tension baisse.

Une deuxième naissance

« C’est comme une deuxième naissance à tous les niveaux, explique-t-il. J’ai pris conscience de ma façon de vivre : je travaillais 14 heures par jour et mangeais un peu n’importe quoi ». Aujourd’hui avec une nourriture plus saine (pas de sucre raffiné ni de fromage ou charcuterie et repas léger le soir), et une marche six jours sur sept, il est plus efficace en 6 heures de temps travaillé qu’en 14 heures.

A partir de décembre 2019, il perd 4 kilos par mois et continue à marcher pendant les deux confinements tout en suivant en plus des séances à distance de Nordic Fit Cardio mises en place par la FFA (Fédération française d’athlétisme). En août 2020 son poids se stabilise à 77 kg, soit au total une perte de 40 kg et même plus si l’on considère qu’il a gagné en muscles.

Une santé retrouvée

Tous les indicateurs sont au vert désormais pour Laurent : non seulement son poids est stabilisé, mais sa tension est passée à 12-8. Pour son médecin traitant qui le suit régulièrement, c’est un miracle. Consultant son bilan sanguin il y a trois mois, ce dernier s’est exclamé : « c’est incroyable !!! Tout est parfait ».

« De fait, souligne Laurent, je ne sais pas si j’aurais survécu aux deux confinements en étant en surpoids. La marche nordique m’a sauvé la vie, j’ai tout gagné avec ce sport : un bon sommeil, une concentration pour le travail, plus de problèmes de dos malgré trois hernies discales, plus d’hypertension, de l’énergie et une estime de moi-même retrouvée !

Je marche six jours sur sept sur un parcours urbain de six à douze kilomètres. La MN fait désormais partie intégrante de ma vie », conclut-il. D’où l’idée de partager son histoire pour encourager d’autres personnes en surpoids à faire comme lui.

 

Ses prochains défis

Laurent Lebaron n’est pas un homme à s’arrêter en si bon chemin. Il n’a de cesse d’améliorer sa technique – toujours en autodidacte – et a demandé à un coach, Christophe Sauvard, de juger de son geste via des vidéos qu’il lui a envoyées. Celui-ci a été étonné par sa bonne technique apprise uniquement par vidéo. « Je m’applique pour progresser encore et avoir le geste parfait qui fait travailler tous les muscles, souligne Laurent, et à mon niveau la technique propre à la MN disparaît complètement au-delà de 6km/h ». Sa régularité lui a également permis d’améliorer ses performances.

« J’arrive à tenir une vitesse moyenne de 8km/h durant 40 minutes et ma vitesse de pointe est au-delà des 9km/h », déclare-t-il. Sa fréquence cardiaque au repos a également baissé (50 à 60 pulsations par minute). Et pour fêter son année de marche nordique, Laurent a relevé en octobre dernier un premier défi : effectuer un marathon (42,195 km) en 6h10 de temps sur un circuit en boucle et avec toutes les précautions nécessaires. Il a déjà en tête de nouveaux défis : réaliser un double marathon ou encore intégrer des dénivelés de +300/700 m sur ses parcours en allant marcher dans l’Estérel.

Vous pouvez commenter !

Si l’histoire de Laurent vous inspire, n’hésitez pas à faire des commentaires en bas de cet article. Vous pouvez aussi témoigner de vos expériences si vous aussi vous avez perdu du poids en pratiquant la marche nordique. Vous pouvez également contacter directement Laurent via sa page Facebook.

Retour aux actus