Tu as un parcours 100% autodidacte ?

Je suis né à Montpellier et je viens du monde du trail et de la course à pied. A la suite d’une chute en trail à 17 ans qui a entraîné un orteil cassé et un mal de dos, il était impossible de continuer cette activité. Mon kinésithérapeute m’a alors conseillé la marche nordique et comme nombre de coureurs j’avais beaucoup de préjugés sur ce sport. Mais dès que j’ai essayé, j’ai adoré !

Professionnellement j’ai débuté comme animateur auprès d’enfants, puis je suis devenu éducateur spécialisé et j’ai commencé à utiliser la vidéo comme outil de médiation auprès des jeunes. J’ai appris la vidéo via You Tube et je suis 100% autodidacte ! Petit à petit je me suis professionnalisé et je suis devenu en 2018 prestataire vidéo à temps plein pour des évènements et des entreprises. Le bouche-à-oreille a très bien fonctionné et cela reste pour l’instant mon activité principale.

Pourquoi former en vidéo à la marche nordique ?

J’ai moi-même appris la marche nordique en vidéo et en lisant tous les livres incontournables sur ce sport. Je me suis formé aux techniques de Marko Kantaneva, Gill Stewart et Andreas Wilhem, ainsi qu’aux méthodes des différentes écoles (ALFA, OTOP). J’ai accompagné bénévolement des groupes d’amis et de la famille et j’ai organisé des sorties avec OVS (On va sortir) et Meet Up. J’ai beaucoup de plaisir à accompagner des groupes en bénévole. Au bout de huit ans, j’ai décidé de passer le brevet fédéral de marche nordique de la FNSMR (Fédération nationale du sport en milieu rural) que j’ai obtenu en 2020 à Angers.

Le déclic pour faire des vidéos s’est produit lorsque ma mère, qui habitait Montpellier alors que j’étais à Lyon à l’époque, a voulu apprendre la marche nordique. Pour lui expliquer le geste, je lui ai envoyé des capsules vidéo qu’elle a montré à ses amies. Celles-ci ont beaucoup apprécié et le cercle s’est ensuite élargi. J’ai alors décidé de créer en 2019 mon premier programme d’apprentissage de la marche nordique : «La marche nordique de A à Z» et de lancer mon site internet : «Marchons nordique».

Deux programmes et une chaîne You Tube

J’ai aujourd’hui deux programmes de formation en ligne : « La marche nordique de A à Z » à 89 euros et « Développer sa capacité respiratoire grâce à la marche afghane » lancé en 2021 à 67 euros. Une fois achetés, ces programmes sont disponibles à vie sur un espace de formation personnalisé. Ils s’adressent à des personnes qui n’ont pas de créneaux horaires disponibles pour des cours collectifs ou/et pas de clubs proches de chez eux. Il y a aussi beaucoup de jeunes qui préfèrent apprendre par vidéo et se filmer ensuite car je propose d’analyser des vidéos pour voir les défauts à corriger lors d’un suivi de 30 jours après l’achat.

J’ai également lancé en janvier 2020 ma chaîne You Tube « Marchons nordique ». Avec ses 4800 abonnés, c’est en quelque sorte le « navire amiral » de mes activités. L’idée est de proposer du contenu gratuit de qualité : il y ainsi des vidéos sur le choix de matériel (bâtons, chaussures) ou encore des exercices à faire pour améliorer sa technique ou s’échauffer et s’étirer. La vidéo la plus vue concerne la technique de la marche nordique expliquée en 7 étapes (plus de 62 000 vues), voir ci-dessous.

Marin Ortega : la technique de la marche nordique en 7 étapes

Quels développements sont prévus ?

Je viens de lancer début septembre un « Courrier Nordique » : il s’agit d’envoyer chaque lundi à tous les abonnés de ma mailing list (environ 8 000 personnes) un email de valeur sur différents thèmes : conseils pour marcher sur des pentes rudes, technique des doubles bâtons, courir nordique, etc. Je vais lancer également un nouveau concept : « Les Questions Nordiques » : ce seront des petites vidéos dans lesquelles je répondrai aux questions les plus courantes sur la marche nordique. Enfin, j’aimerai proposer à terme un programme nouveau par mois. Mon projet est de vivre complètement de la marche nordique.

Et vous, avez-vous déjà suivi les programmes de formation de Marin Ortega ? Que penser des formations en vidéo ? N’hésitez pas à envoyer votre commentaire à la fin de cet article !

Retour aux actus