Marche nordique sur le sable : quel ressenti ?

Nicole Cornu pieds nus sur la plage ©DR
Nicole Cornu pieds nus sur la plage ©DR
De plus en plus pratiquée, la marche nordique sur sable permet de bien travailler sa technique, notamment ses appuis bâtons. Que l’on marche sur du sable dur ou mou, il y a la même exigence d’exercer une forte poussée sur ses bâtons. Avec aussi le plaisir de marcher pieds nus au bord de l’eau. Témoignages de pratiquants enthousiastes.

Des compétitions sur plages

La marche nordique sur des plages de sable est de plus en plus en vogue, y compris en compétition. Témoin, La Nordique des sables, une nouvelle manifestation lancée le 19 mars dernier par le club FFA Lunel Athlétisme et les Rotary Club de Montpellier-Etang de l’Or et de la Grande-Motte. Au programme, une Marche Nordique Compétition (MNC) à label régional de 11,9km sur la plage entre La Grande Motte et Carnon et une Virée Nordique loisir de 6km.

 

Plus de 150 compétiteurs étaient au rendez-vous avec des champions reconnus du Sud qui ont gagné cette compétition : Christophe Rey du club NWA Côte Bleue et Sandrine Talbotier de La Marche Nordique Castries (voir résultats). « Marcher sur une plage avec du sable dur est exigeant, car cela oblige à faire un vrai planté de bâtons, explique Sandrine Talbotier à PMN. On s’applique à faire le bon geste avec un bon déroulé du pied tout en faisant attention au terrain qui n’est pas toujours régulier avec des petits monticules de sable », poursuit-elle.

L’exigence du sable

Cette même exigence est soulignée par d’autres marcheurs qui aiment pratiquer régulièrement sur le sable. C’est ainsi le cas de Nicole Cornu, ancienne animatrice du club de Gérard Bernabé Marche Nordique Atout Santé Sénart venue s’installer en Bretagne pour sa retraite. « Marcher sur le sable dur nous fait plus travailler, car on s’enfonce légèrement sur le sable humide et on doit exercer plus de poussée, déclare-t-elle à PMN.

 

Même constat pour Pierre Mallet, basé à Reims, qui est à la fois compétiteur (club FFA E.C.A.C. Athlétisme Chaumont) et animateur bénévole au sein de son club ASA Tinqueux, qui dépend de la FFRandonnée. « En marchant sur du sable tassé, on est obligé de plus pousser et de faire un bon déroulé du pied pour la propulsion », souligne-t-il.

Quant au sable mou, il permet de faire travailler sur une courte durée le cardio et les cuisses. Pierre Mallet a ainsi mis en place pour ses groupes un circuit de 800m dans une ancienne sablière près de Reims. De son côté, la coach Béatrice Ranchon, créatrice de la méthode BeNordic Spirit aime utiliser une dune de sable située près de Bollène pour un exercice cardio avec 3 montées successives de 100m sur des pentes à 30 degrés.

Le plaisir de marcher pieds nus

Mais pour tous les marcheurs interviewés pour cet article, les avis sont unanimes : le plus grand plaisir reste de marcher pieds nus sur la plage. « J’ai besoin de marcher pieds nus sur de longues distances, c’est pourquoi quand je suis toute seule je n’hésite pas à aller de criques en criques pour parcourir une vingtaine de km sur le front de mer entre Guidel et Fort-Bloqué (Plœmeur), déclare Nicole Cornu. Je marche même pieds nus sur des petites portions du sentier littoral entre deux plages, c’est extraordinaire ». Même ressenti de plénitude pour Pierre Mallet : « on a le sentiment d’être libre et on garde le contact direct de notre corps avec le sol et les éléments naturels », souligne-t-il.

 

Pour Sandrine Talbotier, l’expérience est plus limitée : « j’ai marché pour le première fois pieds nus sur une plage alors que j’étais aux Championnats européens de Grosseto en mai 2022, déclare-t-elle. C’est le bonheur total ! ». Sandrine avait malgré tout pris ses précautions en s’assurant auparavant qu’il n’y avait pas de coquillages et elle avait mis des embouts au bout de ses bâtons pour être sûre de ne pas se blesser ! Autre précaution à prendre : mettre des guêtres pour éviter que les grains de sable ne pénètrent dans les chaussures.

Et vous ? Avez-vous déjà testé ? Vous êtes pro ou anti-marche sur sable ? N’hésitez pas à nous le dire en mettant vos commentaires en bas de cet article !

Et pour ceux qui ont envie d’essayer, vous pouvez vous inscrire à la huitième édition de La Normandique, une manifestation qui aura lieu à Deauville le 25 juin prochain avec différents parcours sur les plages de Deauville, Tourgéville, Bénerville/Mer, Blonville/Mer et Villers/Mer.

EN BONUS de cet article et pour le fun, une vidéo de Pierre Mallet qui a emprunté des bâtons de trail pour faire un parcours dans le désert de Zagora avec la technique de marche nordique 🙂 Il a parcouru sous une température de 32 degrés une distance de 8km avec un temps de 1h12, soit une moyenne de 6,85km/h. Merci Pierre pour ces images !!!
CLIQUEZ SURPierre Mallet dans le désert de Zagora (Maroc)

Isabelle Verdier
Isabelle Verdier

Journaliste, fondatrice du site Pratique Marche Nordique

Isabelle Verdier

Journaliste, fondatrice du site Pratique Marche Nordique

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Abonnez-vous à la Nordic News

Une fois par mois, recevez l’essentiel de l’actu de la communauté marche nordique. Abonnez-vous c’est gratuit !

Plus d'articles

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Promo noël

10€ de réduction sur la formule d’abonnement
Mega Nordic Fan avec le code PROMO10

Profitez de nombreux avantages 
dont l’accès à 10 Master Class de qualité !

Offre uniquement disponible jusqu’au 26 décembre 2023 à minuit