110 participants toutes courses confondues

De l’avis de tous, ce parcours de 12,5 km comprenant 5 boucles de 2,5 km (15 m de D+ à chaque tour) était agréable avec des passages dans les sous-bois et exigeant avec beaucoup de relances à faire après les bosses et les virages en épingle. Comme l’a souligné un des concurrents arrivé 2ème au scratch, Hervé Wermuth, il mériterait largement un label national. Pour l’instant il fait partie du Challenge Marche Nordique Tour 2021 avec un label régional. Outre les clubs locaux venus nombreux, on comptait des marcheurs venus de loin comme l’Alsacien Hervé Wermuth du club Sundgau Oxygène ou le Breton Jean-Luc Paingris fidèle à son maillot de Quimper Athlétisme.

Le club organisateur, l’UAVH (Union athlétique de la vallée de l’Huveaune) avait prévu en plus de cette compétition réservée aux licenciés FFA (91 participants) une marche nordique Open de 10km et une marche nordique loisirs de 5 km. Ces deux courses n’ont attiré que peu de monde (11 personnes pour la marche de 10 km).

David Delafenestre au NWA Côte Bleue

C’est la grande nouvelle de cette rentrée : David Delafenestre, qui était au club Olympique Cabries Calas a rejoint le NWA Côte Bleue. « Je me sentais isolé dans mon précédent club pour l’activité marche nordique et j’aime beaucoup l’ambiance au sein du NWA », explique-t-il à Pratique Marche Nordique. De fait, ce Coach Athlé Santé  a réussi son entrée pour cette première course sous les couleurs de son nouveau club en se classant premier avec un temps de 1 :17 :15. « J’ai pris un mauvais départ en me faisant distancer par Hervé Wermuth, mais j’ai pu revenir sur lui et le dépasser au troisième tour », ajoute-t-il.

L’écart avec Hervé Wermuth est de 1 minute : celui-ci réalise un temps de 1 :18 :01. Il y a eu aussi une autre bataille pour la troisième place entre Olivier Betard, du Bollène Athétique Club et Marc Castellani du NWA Côte Bleue. C’est finalement Olivier Betard qui coiffe au poteau Marc Castellani en 1 :21 :28. Celui-ci arrive juste derrière avec un temps de 1 :21 :42.

Leslie Lejeune en solo

Pour les femmes, Leslie Lejeune, au club NWA Côte Bleue depuis trois ans et vice-championne de France 2021 a largement devancé ses concurrentes. Partie en tête dès le départ de la course comme à son habitude, elle a poursuivi en solo et a gagné avec un temps de 1 :23 :44, non loin des premiers temps des hommes, ce qui lui fait dire sur son compte Instagram qu’elle aimerait bien partir avec les hommes pour ne pas faire une grande partie de sa course seule ! Elle a beaucoup apprécié le circuit car « elle s’imaginait dans un circuit de formule 1 dans chaque virage pour prendre le meilleur angle ». Belle performance pour Françoise Levené, du Mauguio Carnon Athétisme qui arrive deuxième avec un temps de 1 :28 :25. Comme chez les hommes, la lutte a été serrée pour la troisième place qui revient à Maryline Font, de l’Athletic Club Latitude 30 (1 :29 :02). Sandrine Barnich, entraîneure du NWA Côte Bleue arrive juste derrière avec un temps de 1 :29 :31.

Avec de tels résultats individuels (1er et 4ème au scratch masculin et féminin), l’équipe NWA Côte Bleue obtient la première place par équipe avec un temps cumulé de 5 :32 :14. Elle devance de plus de 30 minutes la seconde équipe, Athletic Club Latitude 30 qui obtient un temps de 6 :01 :08. La troisième équipe, Mauguio Carnon Athlétisme, suit de près avec un temps de 6 :04 :26.

Pour voir les résultats complets, cliquez ici sur le site Athlé.fr de la FFA.

Une organisation au top

L’organisation était parfaite de l’avis unanime des participants avec des organisateurs (Pierre-Olivier Roux et Florent Grimaud) qui ont revu leur copie pour faire un parcours moins sinueux que l’année dernière (mais les virages n’ont pas tous disparu !). L’UAVH pousse également des jeunes en compétition : c’est ainsi le cas de Alexandre Giani, un coach du club arrivé premier dans sa catégorie (Espoirs) avec un temps de 1 :32 :14.

Enfin, du côté de l’arbitrage, le juge arbitre Jean-Michel Fontaine, venu de Lille, qui était assisté de Georges Luque, a noté une progression dans le niveau des compétiteurs. Six juges étaient sur le terrain et 33 pénalités ont été attribuées (31 effectuées), ce dont se félicite le juge arbitre.

Vous avez participé à cette compétition et avez des commentaires à faire ? N’hésitez pas à commenter en bas de cet article !

Retour aux actus