Le club Dokhe Ak Bante à Dakar

Au Sénégal, le club Dokhe Ak Bante (littéralement marche avec des bâtons en wolof) a été créé à Dakar en 2016 sous l’impulsion de Virginie Lanriec, une coach de marche nordique venue de France, et de Graziano Tevere, un passionné d’athlétisme qui vit au Sénégal depuis 22 ans.

Après le retour de Virginie en France, Graziano reprend le flambeau du groupe, qui compte alors une vingtaine de membres. Puis il passe le témoin en 2017 à Malick Dia, l’actuel coordinateur. Sous l’impulsion de ce dernier, le groupe se développe en intégrant des randonneurs qui avaient l’habitude de marcher tous les dimanches.

Et en juillet 2020, le groupe se transforme en club affilié à la Fédération sénégalaise d’athlétisme. « L’objectif est de faire du sport tout en se faisant plaisir, souligne Malick Dia. Nous démarrons les parcours ensemble et nous terminons ensemble, ajoute-il. Chacun marche à son rythme et les plus rapides font des allers-retours pour encourager les plus lents et terminer ensemble”.

Chacun à son rythme

Aujourd’hui le club compte une trentaine d’adhérents, âgés de 20 à 72 ans, et propose des marches d’une dizaine de km les samedis et dimanche ainsi que le mercredi après-midi au phare des Mamelles, sur la plage de Malika ou encore au Parc de Hann, etc. Des sorties plus longues sont également organisées une fois par mois en brousse.

L’aspect compétition et sportif n’est pas non plus oublié. Ainsi, quatre membres fondateurs du club ont participé en 2017 à la compétition de l’Ultramarin en Bretagne. Et le club est représenté à deux compétitions organisées tous les ans au Sénégal : le semi-marathon de Somone sur la Petite-Côte et le tour du lac Rose. « J’aime aussi faire de longues balades en solo de plus de 20 km entre Saly et la lagune à une moyenne de 7-8 km/h, ajoute Assane Ndiaye, un des membres fondateurs.

Pour tous les membres du club, l’aspect convivial est essentiel. Ainsi, explique Ndaye Fatou Wilane, une jeune trentenaire qui a rejoint le club il y a trois ans, « c’est un plaisir de discuter lors de nos marches avec plein de personnes d’horizons différents, dont des expatriés ». Même son de cloche pour Mamadou Faye, un des membres fondateurs du groupe : « grâce au club, j’ai pu reprendre une activité sportive et tous les marcheurs sont devenus mes amis », déclare-t-il.

Page Facebook du club

Le club Ascaramano à Yaoundé

Au Cameroun, c’est un jeune organisateur de voyages touristiques, Abdoul Karim Hamayadji, qui a lancé en 2015 son groupe de marche nordique après une rencontre avec le formateur Gérard Bernabé, auteur du livre La marche nordique – Atout santé, et la coach Betty Pelloux Prayer à l’occasion d’un salon organisé au Cameroun sur les activités d’éco-loisirs.

« Gérard Bernabé nous a laissé six paires de bâtons. Au départ, il s’agissait d’un groupe d’amis qui pratiquait ensemble, explique Abdou Karim. Puis très vite le groupe s’est étoffé pour atteindre aujourd’hui 300 personnes avec trois coachs accompagnateurs ».

Avec son agence d’écotourisme Djabbama Cameroun, Addoul Karim organise chaque week-end avec succès des randonnées sur les collines qui entourent Yaoundé. Il s’emploie également à développer avec toute son équipe cette activité dans tout le pays sous le nom de “Randonnée Inspiration”.

Une compétition le 19 décembre

“Nous voulons vaincre tous les préjugés attachés à ce sport comme celui d’utiliser des bâtons de ski alors qu’il n’y a pas de neige », explique en souriant Abdoul Karim. Autre difficulté sur le continent : se procurer les équipements nécessaires à la pratique ainsi que l’accès aux formations.

Grâce au dynamisme de ses membres, le groupe de marche nordique a rapidement progressé. Il est devenu en octobre dernier un club sous le nom de Ascaramano (Association camerounaise de randonnée et de marche nordique).

Et Abdoul Karim s’est lancé un nouveau défi : organiser la première compétition de marche nordique au Cameroun et en Afrique centrale. Celle-ci aura lieu le 19 décembre à Yaoundé sur un parcours de 5 km et déjà une vingtaine de personnes se sont inscrites.

Page Facebook de Djabbama Cameroun

Vous connaissez d’autres clubs de marche nordique en Afrique ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires en bas de l’article !

Retour aux actus