SwimWalk : un stage inédit

« L’idée de ce stage a germé il y a près de deux ans au cours d’un échange sur LinkedIn, explique Pascal Auger, entraîneur fédéral de triathlon et spécialiste de nage en eau libre. Nous avons beaucoup discuté avec Élisabeth Valette, compétitrice et entraîneur fédéral en marche nordique (FFA) ainsi qu’enseignante en Activités physiques adaptées (APA) (voir son portrait) autour de l’idée d’associer ces deux sports au sein d’un même stage », ajoute-t-il. « De fait, souligne Élisabeth Valette, en marche nordique comme en natation il est nécessaire de renforcer le haut du dos et des muscles tels que la coiffe des rotateurs et le grand dentelé (en dessous de l’omoplate). Faire travailler ces muscles de façon différente en nageant ou en marchant permet de varier les entraînements ».

Nage et marche nordique au lac du Bouchet

C’est finalement début juillet que le stage s’est tenu en Haute-Loire dans le magnifique cadre du Lac du Bouchet* avec une dizaine de participants, majoritairement des marcheurs nordiques déjà pratiquants voulant améliorer leur technique. Mais aussi des nageurs dont certains étaient confirmés comme Hugues, qui a traversé la Manche à la brasse. Au programme pour tous : conseils techniques experts dans leur discipline principale et essai de l’autre discipline. Et pour tout le monde, une belle découverte. Ainsi pour David, nageur : « le pousser de bras en marche nordique, c’est super ! ». Mêmes sensations pour Marie, qui « a découvert le bénéfice de la marche nordique pour une nageuse même si mes bras ont crié de douleur ! ».

Quant à Hugues, qui connait les deux disciplines, l’association originale marche nordique et natation en eau libre lui convient bien mieux que le SwimRun. Même constat pour Élisabeth Valette, qui s’est mise à la nage en eau libre en 2017 en même temps que la marche nordique. « Je ne peux plus courir et je souhaite faire émerger une nouvelle discipline à la place du “SwimRun”, le “SwimWalk” pour pouvoir vivre ces supers moments entre l’élément eau et l’élément terre », déclare la championne de marche nordique.

Un mélange multi-niveaux et multigénérationnel réussi

Dès le départ les deux coachs avaient décidé de ne réserver le stage à aucun niveau spécifique. Du coup, des débutants en marche nordique côtoyaient des compétiteurs et des pratiquants loisirs. Le pari était osé, mais le mélange a bien pris. Ainsi pour Rémy (27 ans), compétiteur : « la diversité de niveaux m’a permis par moment de tirer la bourre avec les plus confirmés et parfois d’être en queue de peloton pour discuter tranquillement ». Ce stage a donné également l’envie à ce dernier de s’inscrire à la compétition fin août de l’Euronordic’Walk dans le Vercors en open sur 12 km. Pour France, compétitrice, « le mélange loisirs performance me convenait car j’étais fatiguée ». De son côté, Francis, instructeur en marche nordique dans le même club qu’Élisabeth Valette, a l’habitude de ce mélange de niveaux et apprécié de rencontrer des compétiteurs qui l’ont poussé.

De même, tous les âges étaient réunis : du plus jeune (27 ans) à la plus âgée (76 ans), et l’intra-générationnel a bien fonctionné avec une très bonne ambiance et de franches rigolades. Pour Michèle (76 ans), « cela m’a apporté une grande satisfaction personnelle de voir ce que je peux encore faire et que je peux m’insérer dans un groupe multigénérationnel ». Pour sa part, Françoise estime que ce stage a été « un coup de boost physique et moral », tandis que pour Sandrine « le partage des expériences très différentes de chacun était très intéressant et touchant ». Sandrine a également apprécié de découvrir l’activité Pilates proposée par Elisabeth. Un cours de nutrition sportive a été également donné par Pascal Auger.

Un autre stage prévu en 2022

Pour les participants comme pour les coachs organisateurs, ce qui a été unanimement apprécié est la notion de partage et d’échanges avec des personnes aux profils et attentes très différentes. Avec l’envie d’apprendre et de progresser pour chacun. D’ores et déjà, Elisabeth et Pascal préparent un nouveau stage SwimWalk pour l’été 2022 au lac d’Aiguebelette. Rendez-vous l’année prochaine !

N’hésitez pas à faire des commentaires au bas de cet article sur le sujet du SwimWalk !

  • Le lac du Bouchet est situé au sud de Puy-en-Velay en Haute-Loire et les stagiaires étaient logés au gîte de la Régordane à Landos (hameau La Sauvetat) que nous recommandons. L’hôtesse Josiane, ancienne agricultrice, vous expliquera tout sur les artisous présents sur la croûte du fromage local, les lentilles vertes du Puy et la verveine.
  • Contacts pour des formations :
    Elisabeth Valette Chaîne You Tube d’Elisabeth Valette
    Pascal Auger

Elisabeth Valette : démonstration de la gestuelle de la marche nordique

Retour aux actus